30, Cité des Fleurs  75017 PARIS
Métro (13) Brochant, RER (C1) Porte Clichy

(Association constituée selon la loi du 1er juillet 1901 déclarée le 27 avril 1956-56/449)

Son Origine

Le chanoine François Marty est consacré évêque de Saint-Flour, le 1er mai 1952 ; déjà le chanoine Montarnal (originaire de Montsalvy), directeur diocésain de l’enseignement libre, rassemblait dans une association les « Amis de l’École Libre » et conviait bon nombre de ses adhérents cantaliens de Paris à diverses rencontres d’amitié et de prière à Ménilmontant d’abord, puis au sanctuaire de Montmartre, où la Cité du Sacré-Coeur accueillait, chaque année, une « kermesse ».

En 1955, le chanoine Carbonnel, aumônier des Aveyronnais accueille, à la demande de Mgr Marty, les cantaliens de Paris dans un pavillon où ont été aménagés des locaux de réunion, un petit oratoire et un dortoir de dépannage de six lits.

Le 23 janvier 1956, après une rencontre organisée par le chanoine Carbonnel à la  Brasserie  Henri IV, avec les Cantaliens de Paris, un bureau provisoire se constitue sous la présidence de M. Jean Lasfargues, à partir  du « Comité des amis des écoles libres » du chanoine Montarnal, pour élaborer les statuts d’une future association dite « Paroisse cantalienne de l’Île-de-France». L’Assemblée générale constitutive se tiendra à la Brasserie Le Dreher, dès le 27 février 1956, sous la présidence effective de Mgr Marty, évêque de Saint-Flour.

En octobre 1958, l’abbé Jean Andrieux est nommé aumônier et reste incardiné à son diocèse d’origine. Fin 1981 l’abbé Jean Chabaud lui succédera, il restera en mission jusqu’à sa retraite méritée, acceptée par Monseigneur Grua en novembre 2006, il n’a pas été remplacé

Que fait-elle ?

La PCIF s’efforce d’assurer, avec son aumonier, malgré sa retraite :

  • une fonction d’aumônerie (accueil, écoute, prière, sacrements, accompagnements spirituels)
  • des rassemblements ponctuels à caractère pastoral (célébrations, pèlerinages, récollections, rencontres)
  • des voyages touristiques d’adultes, 
  • rédaction d’un bulletin de liaison « le Plomb » dont le n° 1 date de 1957, et qui paraît sous le titre de « Échos (du Plomb du Cantal) ».
  • des réunions, et des journées d’amitié

Foyer de la Cité des Fleurs

Le Foyer des Jeunes Travailleurs de la Cité des Fleurs

Dès la fin du XIXe siècle, et surtout après la seconde guerre mondiale, nombre de jeunes habitant les montagnes du Rouergue sont contraints pour des raisons économiques de migrer vers Paris pour y chercher du travail.

0 commentaire
le Père Jean CHABAUD, remise de la plus haute distinction : Officier du Mérite Amicaliste

JEAN CHABAUD, AUMÔNIER DE LA PCIF, A ÉTÉ HONORÉ

Les Auvergnats des Paris ont honoré leur aumônier Jean Chabaud, Officier dans l’orde du mérite amicalisme à la mairie du XVIe à Paris.

0 commentaire
Chapelle de Maillargues

Kermesse de la Paroisse Cantalienne de l’Ile de France

Le président et les membres du bureau de la Paroisse cantalienne vous invitent chaleureusement à leur fête annuelle le dimanche 10 novembre 2018 à la Maire du 16ème – 71 Avenue Henri Martin – 75016 Paris.

0 commentaire

Kermesse de la Paroisse Cantalienne de l’Ile de France

Le président et les membres du bureau de la Paroisse cantalienne vous invitent chaleureusement à leur fête annuelle le  dimanche 25 novembre 2018 à la Maire du 16ème – 71 Avenue Henri Martin – 75016 Paris.

La Journée sera présidée par monseigneur Grua, évêque du diocèse de Saint-Flour.

0 commentaire
Le Bureau de la Fédération des Amicales du Cantal

Toujours beaucoup d’ambiance et d’échanges à la Galette des Rois de la FAC

Notre Président a présenté ses voeux de vive voix Lundi 13 Janvier dans l’ambiance conviviale de la Galette.

0 commentaire

Journée d’été à Drugeac le 9 Aout 2012 pour honorer le Père CHABAUD

Par une belle journée ensoleillée le 9 Aout, se tenait la rencontre annuelle de la Fédération des Amicales du Cantal à DRUGEAC. Pour beaucoup d’entre nous, ce fut une occasion de découvrir ce magnifique village. Cette manifestation amicaliste était organisée par la benjamine des amicales parisiennes « La Drugeacoise » qui fetait cette année ses 20 ans d’existence.

0 commentaire