Nuit du Cantal à La Coupole : Un mémorable et élégant anniversaire pour les 70 ans de la Fédération des Amicales du Cantal.

Nuit du Cantal 2020 - La coupole

De l’énergie, de l’enthousiasme, la foi en l’amicalisme inébranlable de son président, un attachement à la terre cantalienne et une mise en valeur des traditions folkloriques et musicales de l’Auvergne et du Massif Central tout en dosant savamment avec les musiques contemporaines, tels furent les ingrédients de la recette magique concoctée pour la Nuit du Cantal, célébrant dans les réjouissances, les 70 ans de la Fédération des Amicales du Cantal, samedi 7 mars 2020, à partir de 20h.

Ce brillant anniversaire ne pouvait se dérouler que dans un lieu éminemment cantalien : la Coupole, véritable fief du Cantal puisque l’établissement mythique de Montparnasse fut créé en 1927 par un cantalien : René LAFON, de Maurs La Jolie et qu’il est tenu encore aujourd’hui, par un autre cantalien, originaire de la région de Pierrefort : Olivier BERTRAND.

Nuit du Cantal 2020 - La coupole
Nuit du Cantal 2020 – La coupole

Dans ce joyau de l’Art déco, aussi douillet que raffiné, de nombreux Cantaliens de Paris avaient répondu à l’appel du président de la Fédération des Amicales du Cantal, Bernard LHERITIER, qui, tout au long de la soirée donna le tempo, se transformant en Monsieur Loyal, joyeux et dynamique.

Autour des tables portant les noms des régions du Cantal et arborant des menus parés de la carte artistique du département, au début d’un repas délicieux, les convives se régalèrent aussi d’un spectacle admirablement orchestré par la Bourrée de Paris et présenté par son président, Christophe BAYOL. La chorale de la Bourrée fit la part belle aux hymnes cantaliens et la danse mit à l’honneur notamment les costumes « à babarel » emblématiques du Cantal, portés à la mode de la reine Margot par huit jeunes filles. De la danse des foulards d’Aurillac à la crouzado volante, les enchaînements excellèrent et furent plébiscités par l’assistance.

Nuit du Cantal 2020 - La coupole
Nuit du Cantal 2020 – La coupole

Bernard LHERITIER remercia le groupe folklorique qui parcourt le monde grâce à son talent et ses amis pour leur fidélité. « Votre présence est le plus beau de tous les cadeaux, dit-il. Merci à tous d’être là pour honorer tous ceux qui ont fait les Auvergnats de Paris et qui n’ont pas oublié qu’ils étaient de quelque part : le Cantal. Souhaitant de toujours avoir des femmes et des hommes pour faire vive un peu du Cantal à la Capitale ».Il salua en particulier le doyen de la soirée, Félix VERDIER, premier secrétaire général de la Fédération des amicales du Cantal en 1950 ;

Nuit du Cantal 2020 – La coupole

le vice-président de la Fédération des amicales du Cantal, Raymond VACHER ; la présidente de la Ligue Auvergnate et du Massif Central, Isabelle CAZALS ; le président d’honneur de la Ligue Auvergnate, Jean MATHIEU ; la pastourelle du Cantal, Elisa PERRICHON ; le président de la Paroisse cantalienne de Paris, Daniel LEROUGE ; Serge ROUZAIRE représentant l’antenne Paris du Crédit Agricole ; Cécile ORLIAC, représentant les amicales lozériennes ; le vice-président de la Veillée d’Auvergne, Guy TAILLADE ; Carole DELBOUIS, représentant le patrimoine immatériel au sein de la Ligue ; Josyane DELMAS-BOUCHARD représentant le Prix Arverne ; M. TAFANEL « qui fait briller le Cantal » et bien sûr sa complice sans laquelle la soirée n’aurait pas pu avoir lieu, Marie-Hélène POUNHET, la très dévouée secrétaire générale de la Fédération des Amicales du Cantal. Elle fut remerciée par un présent en lien avec un don offert aux Restos du Cœur ainsi que Yannick GALLIC qui fêtait son anniversaire.

Nuit du Cantal 2020 - La coupole
Nuit du Cantal 2020 – La coupole

Afin de retrouver l’ambiance de la Galoche d’Aurillac, Guy LETUR, à la cabrette et Alain VALENTIN, à l’accordéon rendirent hommage à Georges SOULE, célèbre musicien  « qui a appris la cabrette à tous », en jouant la polka à Jojo et la valse à Jojo, sous les applaudissements des convives.            

C’est avec émotion que le premier secrétaire de la Fédération des Amicales du Cantal et maire honoraire de Trizac, Félix VERDIER prit la parole. Il rappela la fondation de la Fédération, en 1950 au « Reilhac », remercia Bernard LHERITIER pour son enthousiasme et son énergie, se sentant rajeuni dans cette chaleureuse ambiance et conclut son discours par une belle citation de Joseph CANTELOUBE évoquant les Auvergnats de la montagne.

Nuit du Cantal 2020 – La coupole

Après avoir donné les programme des prochaines festivités de la Ligue Auvergnate, de la Fédération des Amicales du Cantal au printemps et l’été prochain et celles de l’Association des Lozériens de Paris fêtant ses 140 ans, Bernard LHERITIER fut acclamé par ses amis et la soirée dansante fut lancée : « Que la fête commence », dit un jeune garçon tandis que le DJ enflammait la piste de danse pour une Nuit du Cantal toute entière dédiée à la joie de célébrer ensemble, dignement et avec éclat, les 70 ans de la Fédération des Amicales du Cantal.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.